L’espace LIBRE de la parole sur scène

Org24300Depuis une bonne vingtaine d’années, un peu partout au Canada, la tradition se fait oubliée par l’actualité des médias. On assiste au déclin des conteurs de notre culture occidentale. Mais ce n’est qu’au début des années 80 que nous, Québécois, se sont aperçus que le présent perdait de sa richesse sans les couleurs du passé, et que les adultes ne pouvaient se passer des histoires et des légendes par la parole conteuse. Par ailleurs, plusieurs psychanalystes ont prouvé le pouvoir thérapeutique des contes par les fonctions psychiques actives lors des discours. Le conte adresse des messages importants à l’esprit conscient, préconscient et inconscient par le rêve éveillé et dirigé des images, par les actions et par les objets magiques. Attention! L’action des contes ne fait pas que donner des conseils ou faire la morale aux enfants, car comme disait Jean de La Fontaine:«une morale nue apporte de l’ennui». Au contraire, au fil du récit, l’enfant s’associe au héros (le moi) par l’obtention du désir principal (le ça) et les ordres de l’autorité (le surmoi). Voilà pourquoi les contes de fées éduquent bien mieux que n’importe quel livre éthique ennuyeux!             

Notre esprit est réveillé lorsqu’on écoute un conteur raconté son histoire, quel que soit notre niveau d’attention. Effectivement,  selon Robert Desoille, fondateur de la psychotérapie, est persuadé que le récit oral guide l’individu dans une errance psychologique entre la réalité psychique et le rêve fantasmagorique de l’univers des contes. Il souligne aussi l’importance du langage symbolique  dans les contes pour déclencher des conflits liés à la différence des sexes, au passage de l’enfance à l’âge adulte, à la mort d’un proche, aux épreuves vécus par le héros et à la socialisation avec les méchants. Ces notions aident à l’apprentissage des jeunes enfants, et lui montrent qu’il est toujours possible de sortir vainqueur de ses malheurs.                                                                                                                                                                                                                                           

Le besoin d’entendre, de vivre et d’apprécier le conte d’hier à aujourd’hui est impérieux! La parole conteuse doit se faire voir sous les projecteurs de lumière et stimuler la création en arts visuels.                                                                                                                                                                                                                                                                                          3259407928_8042277806

Poster un commentaire

Classé dans Le conte actuel.... tout un débat!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s